Biographie

Né en 1992, Guillaume Bellom, débute simultanément, à l’âge de six ans, l’étude du piano et celle du violon au Conservatoire à Rayonnement Régional de Besançon. Il y obtient en 2008 ses prix de piano, de violon et de musique de chambre.

En 2009, il est admis à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de piano de Nicholas Angelich et Romano Pallottini et suit également les enseignements de Frank Braley, Marie-Françoise Bucquet, Dominique Merlet, Leon Fleisher ou encore Jean-Claude Pennetier. Reçu en 2011 à l’unanimité au concours d’entrée du CNSM de Paris dans la classe de violon de Roland Daugareil, il obtiendra sa licence de violon en 2014. Son doctorat de piano, obtenu en 2016 dans la classe d’Hortense Cartier-Bresson oriente définitivement sa carrière musicale vers le piano.

Son grand intérêt pour la musique de chambre et sa maîtrise d’un vaste répertoire font de lui un partenaire musical convoité : il se produit ainsi avec plusieurs formations, dans le cadre du Festival de Pâques ainsi qu’à l’Août Musical de Deauville. Il est régulièrement invité à jouer à la fondation Singer-Polignac où il est pianiste résident depuis 2012.

Récemment, Guillaume s’est produit en récital ou en soliste au festival des Arcs, au festival des Sommets Musicaux de Gstaad, au festival des claviers de Bel-Air à Chambéry, au Palazzetto Bru Zane, à Pianos aux Jacobins, au théâtre des Champs-Elysées dans le Carnaval des Animaux, aux journées Ravel de Montfort l’Amaury, au festival Orgue en ville de Besançon, au Printemps Musical de Saint-Côme, au Printemps musical des Alizés à Essaouira et aux Vacances de Monsieur Haydn à la Roche-Posay.

Guillaume Bellom est lauréat de la fondation L’Or du Rhin, il remporte en 2015 le 1er prix du Concours International de Piano D’Épinal, en interprétant en finale le concerto de Schumann avec l’orchestre National de Lorraine sous la direction de Jacques Mercier. La même année, il est finaliste du Concours Clara Haskil et se distingue en obtenant le prix « Modern Times » qui récompense la meilleure interprétation de l’œuvre contemporaine. En 2016, il remporte le Prix Thierry Scherz des Sommets Musicaux de Gstaad.

Cette prochaine saison Guillaume interprètera le 1er Concerto de Tchaïkovski avec l’Orchestre National de Lorraine, le double concerto de Poulenc avec Ismaël Margain et l’Orchestre National d’Ile de France et sera aussi l’invité du Festival de Pâques de Deauville, et du Centre de Musique de Chambre de Paris salle Cortot, de la New York University d’Abu Dhabi, du Festival d'Eygalières, du Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, du Printemps des Arts de Monte-Carlo...

Guillaume Bellom a enregistré deux disques à quatre mains avec le pianiste Ismaël Margain sous le label Aparté, l'un consacré aux œuvres de Schubert (ffff), l’autre à Mozart. Un album avec le violoncelliste Yan Levionnois paraîtra en 2017. Son premier album solo Schubert / Debussy est à paraître au Printemps sous le label Claves Records.